Le retour haptique sur les écrans numériques interactifs : au-delà du "toucher", une connexion entre utilisateur et écran

21/05/2019

Les informations provenant du toucher représentent 1 à 2% de l'ensemble des informations que nous recevons de notre environnement. Le toucher est un des cinq principaux sens permettant à l'homme d'évoluer dans son quotidien. Il est exploité depuis plusieurs années sur les Smartphones et les tablettes qui intègrent les réponses haptiques. Ces légères vibrations se produisant au contact du doigt sur l'écran produit chez l'utilisateur un impact émotionnel qu'il ne retrouve pas quand il fait seulement glisser ses doigts sur une surface lisse. Les personnes qui activent le retour haptique sur des écrans interactifs sont plus attentifs et aussi plus précis dans leurs gestes.

ecran retour haptique

Les retours haptiques impactent sur les décisions des utilisateurs

Il est évident que les écrans numériques interactifs sont des supports tactiles à part entières. Cependant, avec l'haptique ces signalisations numériques amélioreront la connexion entre l'utilisateur et l'écran. La sensation tactile peut être vue comme un accomplissement et permet à l'utilisateur de vérifier ses choix dans l'instant.

De récentes études de l'Université de la Colombie Britannique tendent à affirmer que les prises de décisions impulsives sont encouragées par les écrans tactiles interactifs dans un environnement de vente au détail. Cela viendrait en partie du fait que les utilisateurs passent plus de temps devant un écran interactif quand il ne fera que passer devant un autre qui ne l'est pas. Ce temps signifie que ces utilisateurs seront exposés plus longtemps aux communications visuelles sur la marque.

Interaction instantanée avec les utilisateurs avec des activités ludiques

D'une manière générale, ce qui est relatif au toucher et intuitif, d'autant plus que les scientifiques s'accordent à dire que ce sens est vital pour le codage mémoire. Sachant qu'on parle de signalisation numérique interactive, les déclencheurs haptiques sont pratiquement indispensables, mais ce serait une erreur d'ignorer les autres aspects comme le cadre extérieur de l'écran et ses contours, sont-ils lisses ou non et sont-ils agréables au toucher ?

Lors d'un déploiement d'une gamme d'affichage dynamique, les éléments tactiles sont bien utiles car le retours haptiques offre à l'auditoire un retour tactile instantané sur ses réponses, qu'il s'agisse de jeu, d'une enquête ou de tout autre élément ludique.

Par rapport aux écrans interactifs, les utilisateurs sont plus disposés à manipuler l'écran en position debout. Installer l'écran interactif tactile de manière à favoriser cette position procurera ainsi un avantage visuel pour le kioske. D'un autre côté, on ne peut faire l'impasse sur la réglementation de l'ADA spécifiant que les écrans doivent être accessibles aux personnes en fauteuil roulant sans que le rembourrage n'interfère avec le fonctionnement du fauteuil en question ou des personnes ayant une déficience visuelle. Heureusement, des supports réglables en hauteur pour écrans interactifs sont disponibles sur le marché.