Comment choisir un écran interactif pour une salle de classe

Depuis le lancement du plan numérique par le gouvernement en Mai 2015 et qui consiste à équiper les écoles françaises en TICE, la révolution des communications avance à un rythme vertigineux, et les enseignants se doivent de suivre le rythme.

À une époque, le tableau blanc interactif et les systèmes de projection sont devenus monnaie courante dans les salles de classe, la révolution technologique en cours mène ce domaine à de nouveaux sommets.

écran numérique salle de classe

Il n’est plus nécessaire de calibrer les systèmes interactifs de la classe chaque fois qu’ils ont été redémarrés pour assurer la précision de l’interactivité. Les enseignants ne doivent plus craindre les vidéoprojecteurs éblouissants, ni jongler avec l’ombre sur le tableau blanc interactif. Les enseignants n’ont plus à s’inquiéter du vieillissement des lampes de projecteurs et de la nécessité de la remplacer en plus de la maintenance du vidéoprojecteur, ce qui risque de générer un coût de remplacement élevé.

Les nouveaux écrans tactiles interactifs dissipent tous ces problèmes et offrent une expérience interactive d’une autre dimension, plus collaborative et engageante en classe.
Les avantages de l’écran interactif face au système interactif à projecteur sont listés dans cette vidéo :

Comment pouvez-vous choisir l’écran interactif tactile qui répond au mieux à vos besoins éducatifs ?

Ce n’est pas une tâche facile, car il y a beaucoup de publicités envahissantes et de jargon incompréhensibles. Suivez donc notre guide d’achat du meilleur écran interactif pour votre salle de classe.

Nous avons relevé dix critères à prendre en compte qui vous aideront à bien choisir votre écran tactile :

1) La taille de l’écran interactif

La taille de la salle destinée à recevoir l’écran doit influencer la taille de votre écran. La règle de base est que l'écran doit être suffisamment grand pour permettre aux élèves à l'arrière de la classe de pouvoir facilement lire une police de 20 points.

Les écrans interactifs à écran plat qui conviennent à la plupart des tailles de salles de classe vont de 55” à 98” mais les tailles les plus courantes vont de 65” à 86”.

Attention toutefois au poids potentiel de certains écrans interactifs. Ces derniers pèsent de 38 kg jusqu’à plus de 100 kg dans certains cas, il est nécessaire de prendre ses précautions à l’avance en termes de logistique et de la nature du mur pour que l’installation se fasse dans des conditions sécurisées.

2) La résolution d’affichage

Plus la résolution est élevée, plus l'image est nette. La résolution correspond au nombre de pixels (points de couleur individuels) contenus dans l'écran. La résolution est définie comme le nombre de pixels sur l'axe horizontal X et sur l'axe vertical Y.

La résolution standard 1080P haute définition (1920 × 1080 pixels) est suffisante pour une salle de classe. Ceci dit, vous devez considérer le PC que vous utiliserez pour piloter ces écrans interactifs en salle de classe, car si la capacité graphique de cet ordinateur est inférieure à 1080P HD, vous ne pourrez afficher que dans cette résolution inférieure sur votre nouvel écran interactif. La résolution VGA encore très répandue dans les ordinateurs des anciennes salles de classe n’est que de 640 × 480 pixels et donne un affichage granuleux comparé à la HD.

Actuellement, la plupart des écrans interactifs sont désormais disponibles en Ultra Haute Définition, appelée 4K (3840 × 2160 pixels). Cependant, peu d’ordinateurs en enseignement disposent aujourd’hui des capacités graphiques ou de traitement nécessaires pour une sortie en 4K, il faut s’assurer d’avoir un ordinateur haut de gamme doté d’une carte graphique 4K si vous souhaitez profiter pleinement de l’affichage 4K de votre écran interactif.

3) La durée de vie

Il existe de nombreux fabricants d’écrans interactifs proposant des écrans sur le marché et donc des nouvelles marques commencent à faire sa place dans ce domaine. Il est toujours utile de connaître la durée de vie de l’écran interactif que vous envisagez d’acheter ainsi que les conditions de garantie.

Tout écran tactile de bonne marque devrait assurer une durée de 50 000 heures d'utilisation, qui dépasseront de loin 15 ans dans un environnement de classe générale.

Quant aux conditions de garantie de ces écrans, elles peuvent aller de 12 mois avec une garantie de retour à l’atelier jusqu’à 7 ans avec désinstallation et réinstallation sur site.

Notre conseil à ceux qui voudraient acheter des écrans interactifs serait de renvoyer tout fournisseur proposant une garantie de moins de 3 ans avec désinstallation/réinstallation sur site.

4) La sensation tactile

L'une des principales raisons d'acheter un écran interactif consiste bien entendu à pouvoir toucher l'écran et effectuer des tâches grâce à des gestes.

Mais tous les écrans n’ont pas forcément un toucher souple ou même une capacité à reconnaître différentes sources tactiles. Par exemple, certains écrans interactifs ne peuvent fonctionner qu'avec un stylet, tandis que d'autres systèmes plus complets peuvent faire la différence entre le toucher du stylet et le toucher du doigt, certains pouvant même reconnaître des gestes spécifiques de la main pour des tâches spécifiques comme le fait d’effacer d’un revers de main.

En plus de cela, il est capable de gérer plusieurs points de contact simultanément.

Si vous utilisez vous-même l’écran interactif, vous aurez besoin d’au moins deux points tactiles pour « pincer » ou « zoomer » une image. Cependant, si vous invitez les étudiants à s’impliquer et à collaborer au début du cours, vous aurez certainement besoin de beaucoup plus de points de contact interactifs par écran.

La plupart des écrans tactiles interactifs sont disponibles avec 6 ou 10 points tactiles simultanés.

Notre conseil serait de ne considérer que les écrans interactifs avec 6 points de contact ou plus.

5) Environnement Android et Windows

La plupart des nouveaux écrans interactifs sont disponibles avec des systèmes Android intégrés ou des Mini PC OPS (Open pluggable specification), ce qui signifie que l’utilisation plug and play est facilement disponible. Il suffit ainsi d’allumer votre écran interactif et tout démarre, vous n’aurez pas besoin d’allumer d’autres boutons de démarrage pour accéder à Windows ou Android.

Le concept est attirant, mais il ne faut pas oublier de vérifier les performances de l’OPS en termes de système d’exploitation, carte graphique, mémoire RMA et capacité de stockage.
D’autre part, le fonctionnement d’Android ne prend en charge que le toucher à 6 points, mais pour beaucoup, c’est plus qu’acceptable dans un environnement de salle de classe générale.

Parallèlement à cette considération, vous devez également sélectionner un écran interactif qui vous offre des connexions d'entrée et de sortie adéquates.

Les fabricants des écrans interactifs réputés offriront au minimum 2 entrées HDMI, une entrée VGA, des entrées audio composante, AV et PC. De plus, vous devez vous attendre à au moins un port USB 2.0 et un port USB 3.0 avec une connectivité possible de tels périphériques sur le devant de l'écran pour un accès facile.

6) La connexion avec câble ou en Wi-Fi

Tous les écrans interactifs dotés de systèmes Android ou Windows intégrés doivent comporter une interface réseau Ethernet (connexion LAN-RJ45) ou une fonctionnalité Wi-Fi intégrée.

Les écrans tactiles interactifs de base qui ne disposent pas de systèmes Android intégrés ou similaires, ne montrent aucune forme de capacité de mise en réseau. La connexion émanera ainsi de l'ordinateur portable ou du PC pris en charge.

7) Le système son

Les écrans interactifs les plus réputés devraient inclure une sorte de système de haut-parleurs intégré bien que, dans certains cas, ces haut-parleurs soient jugés inappropriés pour les environnements de grande classe.

La majorité des fabricants des écrans sont limités par l'espace disponible dans le boîtier d'écran pour l’intégration des haut-parleurs, en particulier dans les nouveaux écrans ultra plats. Par conséquent, il est courant de ne trouver que des enceintes de 2 x 10 watts dans la plupart des écrans interactifs qui, dans la plupart des cas, sont disposés à l'arrière.

Certains fabricants ont accordé une grande attention à ce domaine particulier et ont donc conçu leurs écrans de manière à ce que des haut-parleurs orientés vers l'avant soient présents.

Ceux-ci apportent une amélioration significative du volume et de la qualité du son par rapport aux écrans équipés de haut-parleurs disposés à l'arrière. Cependant, des barres de son supplémentaires sont facilement disponibles, peu coûteuses et s'intègrent bien sous l’ecran interactif améliorant encore la qualité sonore et les niveaux de volume potentiels pouvant être atteints dans les environnements de classe.

8) Une touche de verre

L'un des principaux facteurs de différenciation des fabricants de tableaux interactifs est la mécanique du verre.

Dans toutes les salles de classe, les écrans interactifs devraient avoir une surface en verre trempé d’au moins 4 mm.

De plus, de nombreux fabricants proposent des vitres anti éblouissement ou antireflet de manière à obtenir des angles de vision plus larges.

Le travail sans friction sur le verre améliore l'utilisation du balayage et de l'écran en général, améliorant ainsi l'expérience de l'utilisateur, ce qui permet de faire la différence entre les fabricants.

9) La position de l’écran interactif

Vous devez également prendre en compte la taille physique des élèves qui peuvent avoir besoin d’utiliser l’écran.

De nombreuses écoles maternelles ou classes de la petite enfance utilisent bien les supports électroniques réglables en hauteur mobiles ou fixes pour leurs écrans interactifs.

Ces supports permettent à l'enseignant d'utiliser l'écran à une hauteur jugée acceptable pour une utilisation adulte, puis d'abaisser facilement l'écran à un niveau permettant aux jeunes enfants de participer aux activités.

Pour les écoles secondaires, les établissements d’enseignement supérieur et les centres de formation, un support mural fixe est généralement acceptable.

10) Le prix

Généralement plus vous dépensez, meilleurs sont la qualité de fabrication, le service après-vente et les logiciels d’accompagnement. Heureusement, que ce n’est plus la règle désormais. Comme déjà signalé, de nouvelles marques d’écran interactif se sont ancrées dans ce marché qui ne cesse d’évoluer. En cinq ans, on est passé des tableaux blancs interactifs aux écrans tactiles interactifs, les prix s’étant démocratisés et plus abordables.

Cependant, il y a toujours des accords à faire et des prix négociés en fonction de votre projet. Ainsi pour équiper plus salles de classe à la fois, de nombreux vendeurs proposent des réductions sur les écrans interactifs.

Si vous achetez vous-même les écrans interactifs en vue de les faire installer par des tiers, vous devez toutefois prendre en compte le coût d’installation par un installateur agréé et réputé.
Un écran mal installé peut ne pas être couvert par la garantie du fabricant, alors assurez-vous de ne pas limiter vos avantages financiers en essayant d’économiser là où il ne faut pas!

Nouveaux produits