Le brainstorming avec les écrans interactifs

Le brainstorming avec les écrans interactifs


Le brainstorming en quelques mots

Le brainstorming est l'échange d'idées sans contraintes


Le concept de brainstorming est né à la fin des années 1930, imaginé et popularisé par un publicitaire américain, Alexander Osborn. Celui-ci était convaincu qu'une équipe amenée à réfléchir collectivement et à partager librement des idées, pour le compte d'un projet, pouvait décupler sa capacité créative. A condition de respecter certaines règles : laisser libre cours à l'imagination, ne pas limiter le nombre d'idées, rebondir sur les propositions des autres, et bannir toute critique ou censure.

Le brainstorming, encore appelé "remue-méninges", est devenu une méthode participative très pratiquée. Et si certains relativisent son utilité, ses adeptes sont aujourd'hui nombreux dans les milieux professionnels. A l'heure où le travail collaboratif est présenté comme une source de gains potentiels pour les entreprises, ces moments d'échanges intensifs ont un intérêt certain, moyennant une préparation sérieuse. Cela suppose la constitution d'un groupe pertinent, piloté par un "animateur" rigoureux, la recherche d'un espace de réunion convivial, et le choix d'outils adaptés, permettant de "fixer" les idées ayant émergé.


La prise de notes : phase indispensable d'un brainstorming

La prise de notes est indispensables en séance de brainstorming

 

Lorsque les idées fusent, il y a le risque que certaines s'effacent au profit d'autres. Or, dans un brainstorming, toutes les idées sont à retenir, des plus anodines au plus saugrenues, le tri se faisant ultérieurement. Parallèlement à la démarche orale, il y a donc une démarche écrite à engager, sous la forme d'une prise de notes, laquelle doit s’effectuer de manière très organisée. Il s'agit notamment de numéroter les idées, de leur associer des couleurs, de matérialiser des liens, ou encore de les intégrer dans des tableaux, voire des cartes mentales. Le résultat doit être très visuel pour une relecture efficace.


Les écrans interactifs pour des brainstormings à forte valeur ajoutée

Parmi les traditionnels outils pour prendre des notes, on connaît les incontournables Post-it, le chevalet paperboard et ses larges feuilles blanches que l'on peine à tourner, ou encore sa version tableau blanc magnétique, effaçable à sec. Tous présentent des limites et surtout de sérieux inconvénients, dès lors qu'il s'agit de récupérer les informations qu'ils contiennent. 

Parallèlement, il existe des dispositifs très novateurs, qui simplifient la prise de notes, tout en suscitant l'intérêt et l'implication forte des participants. Les écrans interactifs, avec leurs fonctionnalités avancées, ont ainsi cette faculté. Et comme les sociétés y ont de plus en plus recours, nombreuses sont celles à pouvoir organiser facilement des brainstormings, avec en plus l'assurance de le faire dans un confort optimal (affichage de qualité supérieure, rapidité et facilité d'exécution…).

Presque tous les écrans interactifs, même les plus modestes, possèdent une fonction "tableau blanc". C'est le cas notamment du SMART Kapp, qui n'est autre qu'un paperboard numérique, ressemblant à un tableau classique, sur lequel les notes écrites sont sauvegardées instantanément, puis partagées avec l'ensemble des intervenants du groupe de travail, d'un simple envoi vers leurs appareils mobiles (smartphones, tablettes…). 

Avec la version SMART Kapp iQ Pro, l'expérience de brainstorming est encore améliorée, avec notamment la possibilité d'aller sur Internet pour enrichir la séance en la complétant de documents divers. De plus, grâce au logiciel de collaboration SMART Meeting Pro, des personnes distantes peuvent intervenir et inscrire leurs idées directement sur l'écran, via leurs appareils mobiles.

Dans ce cas de brainstorming "à distance", très répandu dans les entreprises ayant des équipes éparpillées géographiquement, être capable de voir son interlocuteur est un plus. D'où l'intérêt d'avoir recours à des dispositifs encore plus complets, associant notamment une fonction "bloc-notes" et un système de visioconférence. On retrouve cette configuration dans les solutions SMART Room System, MondoPad d'InFocus, ou encore Microsoft Surface Hub, et son application paperboard OneNote, entre autres.

Nouveaux produits