Yellow sensorit : utilisation, avantages et limites

Yellow Sensorit est un logiciel de tableau blanc qui a évolué vers des usages de lean management, il est spécialement pensé pour les possibilité de l’écran interactif : dessin à la main, Post-it, collaboration à distance, annotation de plans, le tout en multitouch. C’est le facteur différenciant de la concurrence : la possibilité d’être à plusieurs sur l’écran est prise en compte. La philosophie du logiciel est de garder le rôle central du tableau blanc et de la réunion en présentiel ; Il y a donc une différence entre une session “animateur” et une session “participant”. Il offre aussi une rapidité sans précédent avec ses algorithmes prédictifs et fait un usage étendu du tactile

Usage


L’usage principal que l’on peut faire de Yellow Sensorit se situe sur les sessions d’idéation de type brainstorming. La possibilité de travailler à plusieurs et notamment d’utiliser l’interactivité pour ajouter des outils utiles (de type vote) amène une bonne animation des réunions en présentiel. On peut aussi l’utiliser dans l’architecture et l’annotation de plan très précise. Enfin il est adapté pour faire du management visuel avec des outils “classiques” post it transposés virtuellement et amélioré.

Organisation des espaces de travail virtuels


Yellow Sensorit a deux points d'entrées

1. Tableau blanc
2. Session

On peut commencer directement en tableau blanc, ce qui est un chemin plus direct, dès le deuxième clic vous êtes rentré dans le vif du sujet.
Les pages sont de taille fixe, ce qui simplifie la mise en page, les exports… les posts-its sont également de taille et de couleurs limités, tout ici est conçu pour permettre d’être plus efficace et rapide.

Le tableau blanc

L’ergonomie du logiciel est spécialement conçu pour les écrans interactifs : détection du multitouch, détection pointu du doigt/stylet , gestion écriture /gomme , correction des courbes, appel du clavier virtuel directement à partir des post it , confort d’écriture et Interface graphique très efficace.

La prise en main est très facile et fluide. Vous permettant entre autre d’avoir une expérience aussi fluide que sur un tableau blanc classique et d’avoir une expérience améliorée pour l’annotation d’image.

 

Les post it

Au niveau des outils dits classiques: les post-its supportent à la fois le dessin et l’écriture au clavier, leur conférant une grande souplesse d’utilisation. De plus pour des usages plus orientés lean management, les post-its proposent l’ajout de champs (texte, date , numérique), de pièce jointe, de tags que l’on peut paramétrer et de pastilles.

Cette fonctionnalité permet d’une part d‘affiner le niveau d’information mais aussi d’appliquer plus précisément l’outil filtre. Aussi le post it comprend une fonctionnalité de capture qui permet de conserver des images de l’état du post it à un moment T. C’est intéressant pour avoir une vision de l’historique du post it et des tableaux.


Les sessions collaboratives

Se connecter à une session Yellow Sensorit est simple avec un Qr code et facilement contrôlable. Le logiciel propose deux versants : le côté animateur sur écran et participant sur smartphone.

Le but est d'amener à l'interaction sur l’écran interactif qui est considéré comme central dans la démarche de Yellow Sensorit. En effet si l’animateur peut créer et interagir dans les tableaux blancs comme il l’entend, le participant n’a pas les mêmes droits. Il ne peut que voir les tableaux, suivre l’animateur, écrire des post-its avec moins d’options et envoyer des images. Il n’a pas la possibilité de les placer directement sur les tableaux. Ce qu’il fait se stocke sur la partie échange “librairie” de Yellow Sensorit que le côté animateur récupère et c’est à partir de ce côté écran que l’on manipule les post-it.

Les suggestions des participants peuvent être triées par auteur, et déposées sur le tableau virtuel à l’aide d’un drag and drop (glissé déposé).

Notez cependant qu’il est possible d’avoir de la co-animation sur deux sites (écrans) distincts avec l’application versant animateur pour la collaboration à distance.

Enfin Yellow Sensorit vous offre la possibilité de voter pour des post it depuis l’écran interactif ou depuis le smartphone) , ce qui est très intéressant pour animer les sessions de brainstorming !

 

Les rapports et outils d’analyses

 
Pour en revenir à l’outil filtre, il vous permet soit de mettre en avant les éléments post it en fonctions de différents critères (couleurs, contenus…) sur le tableau même soit en analysant l’ensemble des tableaux d’une session dans une fenêtre à part. Un filtre que l’on peut donc paramétrer finement pour la visualisation et le tri des éléments.


Outre que l’on puisse y intégrer des images, Yellow Sensorit permet d’exporter ses tableaux /pages sous forme des rapports en différents formats : Powerpoint/Excel/Word. Ce qui peut permettre de récupérer des données un importante pour d’autres usages et tout simplement d’avoir une trace des réunions.

Les modalités de déploiement


Enfin L’installation peut se faire en Saas ou on premise (sur un serveur dédié) ce qui pratique en fonction des besoins en contrôle et sécurité des entreprises. L’assistance sur l’application est gérée par Yellow Sensorit.

Limites


Si Yellow a de très bons points un peu sur toutes fonctionnalités qu’il propose, il n’est néanmoins pas forcément orienté pour un usage spécialisé. Ses atouts sont liés au tableau blanc, l’usage en réunion présentiel et le brainstorming. Par rapport à un iObeya, à titre d’exemple, il manque le support de méthodologie de gestion de projet. De trop peu nombreux templates sont proposés, Il n’y a pas de suggestions de nouveaux usages. Yellow Sensorit n’intègre pas non plus des addons permettant de coupler d’autres flux de travail (comme jira) ou des séquences d’analyse automatisée pour générer des graphes et des statistiques plutôt intéressantes sur des méthodes lean orientées production. Comme iObeya, Yellow Sensorit ne possède pas non plus d’outil de visioconférence intégré. Et à la différence de ce dernier Yellow Sensorit ne supporte pas pour le moment les imports de fichiers Excels. Les possibilités d’imports sont par ailleurs limitées aux seuls fichiers images sur la board. Enfin le format des pages étant fixes cela peut parfois être gênant lorsqu’on a besoin d’un peu plus d’espace pour un sujet.

Nouveaux produits